St-Servan : De l’origine du jeu de pistes

St Servan, quartier originel de la cité Malouine vit les premiers habitants de la région s’installer sur la presqu’île d’Aleth bien des siècles avant que leurs descendants pensent à s’installer sur le rocher d’Aaron pour se protéger des invasions normandes.
La presqu’île d’ Aleth reste depuis toujours un lieu fortement chargé d’histoire, les constructions qui au fil des siècles vinrent l’embellir en sont la preuve, la cathédrale d’Aleth, la tour Solidor, l’arsenal, le fort construit sous l’influence de Vauban, fort que les Allemands moderniseront en 1940, mais les rues elles-même sont marquées par l’histoire locale, celle de la grande pêche et de Terre-Neuve, en effet nombre de professions ayant rapport avec la maintenance des navires Terre-Neuva avait élu domicile à Solidor, sur Aleth et même jusqu’aux Bas-sablons.
Stéphane Delahaye est natif de ce quartier il y a passé son enfance entouré par les témoignages architecturaux de l’histoire, quoi de plus normale donc, que d’être passionné par le passé de la ville qui l’a vu naître.
«  J’avais pour terrain de jeux un fort avec ses blockhaus et ses tourelles d’acier criblées d’impacts de tirs, un bois de sapins couvert de trous d’obus, des plages, un donjon, une vieille chapelle en ruine qui selon nos envies et notre imagination devenait un bateau, un vaisseau spatial ou un champ de bataille; en bref le terrain de jeu idéal pour des gosses. Mon intérêt pour l’histoire vient de mon quartier bien sûr et tous ces bâtiments ont bien sûr marqué mon imaginaire, mais tout autant que la Cité d’Aleth disparue corps et bien depuis des siècles et dont il ne reste que le nom, ainsi qu’un tout petit bout de mur. C’est assez fou cet état de fait pour un môme de 7 ans, ma cité perdue, c’est en quelque sorte mon Atlantide, mon continent engloutie. Je suis persuadé que mon quartier a en grande partie influencé certains de mes choix personnels ou professionnels, par exemple j’ai travaillé 15 ans pour une compagnie de ferries dont je voyais enfant, les navires tous les jours depuis le chemin de ronde d’Aleth, de la même façon, voir des bateaux partir donne envie de voyager. Les Carnets jeux de pistes son nés là sur Aleth, ils sont nés de tout cela et de bien d’autres choses encore».
« A l’origine le premier Carnet Jeux de Pistes devait être consacré à St Servan uniquement, puis la nécessité de réaliser un autre Carnet sur Intra-Muros est devenue évidente, d’une part à cause de l’intérêt historique de la ville close mais également à cause du nombre de visiteurs qui viennent chaque année la découvrir; prés de 2,5 millions de touristes! Mais éditer un livre de 170 pages n’est pas une mince affaire et le coût en était très important c’est pourquoi j’ai édité Le Carnet sur Dinan qui était déjà fin prêt et avec ces 80 pages c’était bien plus facile pour moi de l’éditer. Les Carnets sont avant tout destinés à l’usage extérieur aussi sortir un livre en Novembre n’était pas gagné d’avance heureusement les fêtes de fin d’années ont fait le succès de mon livre.»

 

Les autres articles...

Carnets Jeux de Pistes   -   Réalisation : soulcube   -   Entries (RSS) et Comments (RSS).